Juste quelques instants





Repars mon amour au gré du torrent
Sous les pierres mystérieuses
Lune jade et rubis
Ton cœur raffole de l’herbe tendre
Que la main peut toucher
Sans la faire disparaître


Brigitte Maillard La simple évidence de la beauté 2016
Monde en poésie éditions 





Beauté  poème poésie Brigitte Maillard

Commentaires

  1. Un seul passage dans ce monde de poésie et de sérénité, et l'on repart avec une envie de vivre profondément chaque instant de notre histoire.
    Je t'embrasse chère Brigitte.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Roger de ton regard, oui chaque instant est si précieux...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire