Au coeur de vivre





Je glisse dans la nuit prêt à risquer son aventure.
Je me déverse dans le souvenir là où rien ne m’attend plus pour remonter l’origine. 
Orpailleur je deviens. Munie de mon stylet, j’arpente les falaises cherchant la moindre trace, guettant l’aile de l’oiseau. La musique est dans le ciel, ce havre de paix au cœur des villages. Danse mon aimé sur la rivière et dans les ports, c’est là que l’oiseau chante.
Je me réveille à ton sommeil.





Entre ce que je suis et ce que tu es j'ai appris le goût des pommes sur mes lèvres,
la traversée des déserts. Je t'ai vu dresser la table sous le soleil.
Au coeur de vivre, j'ai appris tout et son contraire.

Tu vois le soleil là-bas, il se lève et toi tu te couches sur la rosée aux intimes.
Je respire l'odeur de tes mains. Ton ombre me caresse.
Je t'aime entre nous. Ici la vie se met à chanter. 


 



Brigitte Maillard