La profondeur, Roberto juarroz


"(...) La profondeur est risque. De quoi ? De ne rien trouver. “ Ne découvre pas : il se pourrait qu’il n’y ait rien. Et rien ne se peut recouvrir. ” Ou risque de multiplier le rien, le mystère, la limite ou l’illimité : “ On m’ouvre une porte, j’entre et me trouve devant cent portes fermées. ” Ou risque plus grand : celui de trouver quelque chose. Et la peur: “ Parfois, la nuit, j’allume une lumière, pour ne pas voir. ” Et la solitude: “ Qui ne remplit son monde de fantômes, reste seul. ”

La pensée profonde passe par le sens ancien de l’intelligence. lire à l’intérieur des choses. Elle est pénétration, aventure et audace, abandon des garanties, découverte et création, le “ nouveau ” de Baudelaire, l’ “ ouvert ” de Bergson, l’absolue liberté de la quête, l’abolition des sécurités. C’est pourquoi Heidegger a pu affirmer que la science ne pense pas et risquer que la philosophie non plus ne pense pas.

L’effort d’approfondissement, l’exercice de la captation profonde, n’a rien à voir avec l’astuce, la perspicacité ou la jonglerie intellectuelle qui remplissent livres et revues. C’est comme un instinct de plongeur, un refus de toutes les zones intermédiaires, une cohérence d’intégrité, une décision d’aller jusqu’au terme, bien qu’il n’y ait pas de terme. Cela exige toute la vie en appoint, sans jeux faciles, sans recul devant l’abîme. Approfondir est la forme la plus radicale et généreuse de l’héroïsme. C’est être aussi sans références. L’échelle de relation est désormais l’infini, et la rencontre avec la mort comme expérience anticipée et paramètre constant du possible."

extrait de la postface si profonde de Roberto Juarroz à Voix Antonio Porchia


La profondeur, Roberto Juarroz et Voix d'Antonio Porchia, postface


Commentaires

  1. "....Approfondir C’est être sans références.."

    Oui , c'est l'un des secrets de la méditation orientale .
    Voir et refuser nos références car elles sont des préjugés qui nous empêchent de VOIR .
    Je vous souhaite une belle journée .

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire