aux éclats des visages

J'ai traversé mes larmes, mon visage s'est retourné 
et j'ai vu le bien étrange de la vie

Nous sommes au bord de nos nerfs
dans la fluidité de nos humeurs
au port de la tendresse
au bras du sang qui tape sur ma veine

Je suis, nous sommes aux éclats des visages
la main tendue de ton odeur

Mon corps est le monde
je m’y gouverne au cœur du rêve

Commentaires